Ecritures Ludiques

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ecritures Ludiques

Message par tilbardaga le Dim 24 Nov - 19:07

Il y a le français, il y a l'anglais, le chinois, le vietnamien, l'allemand et... Il y a l'Ulikirasien... Langue complexe basée sur l'émotion. confused 
avatar
tilbardaga

Messages : 1817
Date d'inscription : 22/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecritures Ludiques

Message par Ulikiras le Dim 24 Nov - 19:23

tilbardaga a écrit:Il y a le français, il y a l'anglais, le chinois, le vietnamien, l'allemand et... Il y a l'Ulikirasien... Langue complexe basée sur l'émotion. confused 

Very Happy elle est pas si complexe que ça après tout
avatar
Ulikiras

Messages : 1189
Date d'inscription : 22/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecritures Ludiques

Message par itikar le Lun 25 Nov - 2:06

Bon, l'heure du verdique a sonné !

Bien, tout compte fait , je choisis parmi vos textes, tous plus bons les uns que les autres... la réponse de Tilbardaga !

Le choix est motivé particulièrement par le fait que c'est je pense le texte le plus étonnant (enfin, celui qui m'a personnellement le plus étonné en tout cas, car j'ai failli ne pas comprendre que c'était un texte réponse - au début je voyais cela comme un de ses approfondissements pas toujours dans le sujet mais toujours l'enrichissant cependant dont Titi a le secret, et c'était un des critères de l'exercice, après tout).

Bravo et à toi de donner un exercice ! Cool What a Face

itikar

Messages : 2681
Date d'inscription : 24/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecritures Ludiques

Message par Ulikiras le Lun 25 Nov - 5:48

Bravo titi, bravo
HIP HIP HIP HOURA



Bon moi vais vous laisser pour le moment
avatar
Ulikiras

Messages : 1189
Date d'inscription : 22/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecritures Ludiques

Message par tilbardaga le Lun 25 Nov - 15:36

Merci Iti ! voilà... Comme image, j'ai pris un de mes très anciens tableaux (j'avais aussi une joueuse de flûte, mais ça fait trop penser à ta nouvelle)...
Bonne inspiration, les garçons !
avatar
tilbardaga

Messages : 1817
Date d'inscription : 22/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecritures Ludiques

Message par Ulikiras le Lun 25 Nov - 16:28

Certain ont du oublier le mot simple, non en fais rien.


Très beau joli ce tableau-ci, comme l'autre et comme sûrement tous les autres parler de tableau ça me refais penser à la malchance que tu as subis


Alors,

Dans un empire pas si lointain que ça, où existait les plus grands combattant de tous les temps, une femme du nom de Saty c'était enfuit de son logement familial. Pour survivre elle avait du épouser un jeune seigneur de guerre, communément appelé Ten. Ce dernier lui appris l'art de la guerre.

Une femme se battait sur un place contre plusieurs guerrier, elle se pris un mauvais coup, tomba et tout-à-coup un homme la sermonna
"Saty! Tu as encore ratée! Quand décideras tu de t'appliquer?!"
Elle répliqua avec un ton tranquille "je m'applique mais... Je n'arrive pas à corriger mes erreurs, j'y arriverais mieux si tu prenais le temps de m'expliquer."
"Bon vous, cria Ten, laissez-nous!"

Le maître repris ainsi l'entraînement avec son élève jusqu'à la nuit. Là Ten proposa à sa femme d'aller manger, ce qu'elle accepta rapidement.
Pendant le repas, un message arriva, Saty le pris et fit la lecture à son époux assis devant elle.

"Monsieur Tenshi Lee,
Une guerre vient d'éclater à 20 lieues de chez vous, et nous vous demandons de partir, dès que vous aurez reçu cette lettre, vers votre garnison.
Cordialement, votre Général."

Elle posa la lette sur la table et se mît à pleurer, son mari lui glissa ces mots doux
"Mon amour c'est mon devoir, ne soit pas triste, je ramènerai gloire et honneur sur notre famille."
Il l'embrassa, prépara ses affaires et parti.

Saty continuait à se lamenter et soudain pris la décision de le rejoindre au combat.

Quelques jours plus tard, elle se bâtait sur le flan Nord de la garnison, là où devait se trouver son mari, qu'elle ne voyait pas.
Elle entendit des ordres jetait à la va vite, elle reconnu la voix de son mari. Elle décida d'aller voir, et, soudain, elle se fit attaquer par trois ennemis, Ten l'ayant vu il vola à son secours, elle ne l'avait pas reconnu sur le coup. Il la sermonna d'être venu mais était empli de joie de la voir, et ils combattirent main dans la main.

Depuis ce jour là, il ne se quittèrent plus et Saty était devenu une grande guerrière.
avatar
Ulikiras

Messages : 1189
Date d'inscription : 22/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecritures Ludiques

Message par tilbardaga le Lun 25 Nov - 18:35

Incroyable, Uli...
Sais tu que lorsque ton "moi basique" arrive à se connecter au "moi basique" d'une autre personne (quelque soit sa distance kilométrique, cela n'a aucune importance car ce sont des vibrations qui permettent cette connexion), la communication intuitive se déclenche. Lorsque ce travail est intentionnel, alors, on parle de télépathie.. lorsqu'il est émotionnel, on parle d'empathie.
Et là, tu as nommé cette femme "Saty". Et "sati" est pour moi la notion la plus importante du monde. Ma mère me disait toujours : "Ma fille, si j'ai la chance de mourir en ta présence, rappelle-moi Sati." Et c'est ce qui fut fait puisqu'elle est morte dans mes bras... Je lui ai sans cesse murmuré "sati" dans l'oreille jusqu'à recueillir son dernier souffle.
Donc, tu vois que "sati" est pour moi plus qu'essentiel : c'est presque le but, même s'il n'est pas l'ultime, de l'existence humaine.
Ton "moi basique" a su capter ce qui est si important pour moi... Bravo ! On peut dire alors que tu lui prêtes attention et que chez toi, "l'enfant" n'est pas ballonné.
Quant à ton texte, il est épique ! Tu t'es plus inspiré des traits de la femme que son éventail qui donne vie aux papillons... c'est un choix sûr et efficace ! BRAVO !
avatar
tilbardaga

Messages : 1817
Date d'inscription : 22/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecritures Ludiques

Message par itikar le Lun 25 Nov - 18:42

Actes manqués.

Eh non, je ne suis pas peintre. Ce n'est point moi qui ai peint cette merveille. Ma profession ? Telemimesopathe, du grec tele, distance, mimésis, portrait, et patheia, ce qui est éprouvé.

On me consulte de très loin pour faire appel à mes services, développés tout naturellement lorsque j’eus connaissance de mon don...

J'étais en maternelle, non, en primaire, pardon, et le cours de Mathématique m'inspirait tellement que je me suis mis à dessiner sur une feuille. C'était un chat, très mince, et très affamé. Je le regardais et il était plutôt bien fait, bien qu'il ne me restait pas assez de places pour dessiner sa dernière patte. Dans ma tête, un bruit bizarre retentit alors ... "mi..." suivi d'un "aa..." enfin d'un "ouu". Ce chat miaulait littéralement dans ma tête ! J'étais stupéfait. Je suis resté bouche béé, tant que la maîtresse m'a sommé de mieux suivre, quand même !

J'oubliais le chat ... mais cela ne dura pas. Le soir, je voulus faire mes devoirs, j’ouvris avec précaution mon cahier ... et soudain voilà qu'il m'a sauté littéralement à la gorge ! Pourtant, il n'avait pas bougé !

Alors, j'entendis un chapelet de mot dans ma tête : "Vilain gamin ! Je meurs de faim, et je n'ai rien à mangé ! En plus j'ai trois pattes ! Vilain gamin ! Tortionnaire ! "

J'ai paniqué. Je ne savais que faire. Appeler ma mère ? Impossible, elle ne croirait pas un mot à cette histoire, et penserait que j'ai tout inventé pour éviter de faire mon travail d'écolier.
Zut ! Mais que faire ?!

Et soudain, ma jeune intelligence se mis en branle et me donna la solution idéale ! J'ai dessiné à côté du chat, un bol de lait et un morceau de viande. J'entendis un ronronnement satisfait au creux de ma tête. Le tour était joué !

Oh ! Pardon, et le portrait ? Quelle est son histoire ? J'y viens ! J'imagine que le reste de ma vie d'enfant ne vous intéresse pas spécialement.

Bon.

C'était un 14 février exactement. Oui, oui, c'était bien ce jour. Le soleil brillait intensément. J'avais 20 ans depuis peu. Et là, je vois devant moi une jeune femme immensément belle, vaguement asiatique, avec une peau quasiment diaphane, finement mouchetée de rose et comme recouverte de rosée ... Elle portait de longs cheveux cascadant jusqu'au bas de ses fesses sur le rythme de sa course endiablée. Visiblement, elle se la jouait alors plus lapin blanc que chat de Chester ! Une telle beauté ! Un tel jour ! Je me suis dit dans mon cœur d'adolescent impatient : c'est le moment ! Vas-y ! J'ai sorti ma montre à gousset, celle où un portrait de feu mon frère veille sans cesse sur moi. Il me dit dans ma tête :"Fonce, frangin  ! Allez ! Du cran, voyons !"

Je me vois encore très bien refermer la montre et commencer ma course contre le temps ... Alors, j'arrive à quelques pas d'une rue où je vois ses cheveux disparaitre au dernier moment ... Je bifurque en elle, et ... cul de sac ! Sauf, une petite porte en bois, entrebâillée. Je décide d'attendre son retour, égrainant dans ma tête toutes les méthodes d'approches possibles et imaginables dans un tel cas : "Mam’zelle ? je suis perdu, pouvez-vous me dépanner?" ... "Oh, mon dieu, je ne pensais pas que vos yeux puissent être aussi bleus !" ... "Vous êtes en retard, mais je vous pardonne si vous m'offrez un café..." et des centaines d'autres possibilités que j'inventais progressivement au fil des heures.

"Mais où est-elle ?" Est-ce chez elle ?". "Ayons le coeur net" me dis-je alors.

Et me voilà dans un petit couloir sombre s'arrêtant devant une porte entre ouverte, sur laquelle est marquée "Michel, peintre des anges". Aucun bruit ne sort de l'intérieur ...

J'entre. Des dizaines de jolis portraits me parlent tous en simultanés, dans une intense et affolée cacophonie, pour me dire en gros à peu près ceci : "Elle est au fond de l'atelier ! Va voir !"

J'y vais. Elle m'attend. Non. Pas elle, car je vois qu'une deuxième porte mène à l'atelier, vide de toute présence humaine alors. Elle s'en est allé avec son portraitiste.

Mais elle m'attend. Elle est telle qu'elle est depuis tout le temps. Une tête à la beauté à nulle autre pareil, dénudée à moitié comme par l'action de l'éventail qu'elle maintient, affuté, de sorte qu'un bout de son épaule éclot presque en un érotisme latent ... Elle me sourit avec un charme insensé. Des papillons volètent gaiement autour de celle qui depuis partage ma vie. Je pars bientôt et ils volent et voleront encore et toujours, bien après ma fin qui s'en vient.

Elle, elle restera éternellement belle, ses lèvres n'ayant guère besoin de s'entrouvrir pour me dire sans cesse avec une infinie délicatesse : "trop tard, désolée, vraiment. Doublement désolée, en fait, car en vérité, dès le premier regard que tu as posé sur moi dans l'atelier, je me suis dit intérieurement ... "Qu'est ce que tu es beau. Mais pourquoi n'as-tu pas osé ouvrir mon huis plus tôt ?" ..."

itikar

Messages : 2681
Date d'inscription : 24/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecritures Ludiques

Message par Ulikiras le Lun 25 Nov - 19:00

Merci beaucoup titi, ça m'a beaucoup touché, à partir de ce moment, je respecterai le nom de Sati, je crois que l'on a plusieurs "choses" (c'est le seul mot rationnel qui me vient à l'esprit) en commun.

Iti: ton texte est plaisant à lire, interresant la façon d'on tu aborde le sujet.
avatar
Ulikiras

Messages : 1189
Date d'inscription : 22/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecritures Ludiques

Message par tilbardaga le Mar 26 Nov - 10:22

WOUAHHH !!! Iti ! C'est.... Sans mot. Ah si, peut être un = magique !!! Merci pour ce voyage presque onirique et d'une si belle nostalgie. Attendons de lire Wayha... car voyez-vous, la fille existe, telle qu'elle est là, représentée : Et il la connait ! Donc, attendons voir...
avatar
tilbardaga

Messages : 1817
Date d'inscription : 22/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecritures Ludiques

Message par Wahyashifu le Mar 26 Nov - 13:25

Holà les Keupins ..... Vous avez des textes préparés à l'avance ??? Ou alors chapeau pour votre inspiration .....

Perso, cela me demande un peu plus de temps, mais rassurez vous, j'ai quelque chose en maturation dans mes cellules grises, seulement il faut qu'elle trouve le chemin de la main qui l'écrira.

J'aurai pu me contenter de, et ce fût, je vous l'avoue, ma première idée :

Scène de la vie quotidienne dans un salon de coiffure de Shangai ( prendre l'accent chinois, bien évidemment )
- Oh ! Ly Van, ferme la porte !  Avec le courant d'air que tu fais, je suis toute décoiffée et en plus les papillons se tirent de mon éventail.


Ok, je sors .... afro 

Mais je vais revenir plus tard pour le vrai texte.

Votre dévoué geek
avatar
Wahyashifu

Messages : 379
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Bergerac

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecritures Ludiques

Message par tilbardaga le Mar 26 Nov - 14:44

C'est malin, tiens...tongue 
avatar
tilbardaga

Messages : 1817
Date d'inscription : 22/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecritures Ludiques

Message par itikar le Mar 26 Nov - 16:57

Lol c moins glam mais pourquoi po lol

itikar

Messages : 2681
Date d'inscription : 24/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecritures Ludiques

Message par Ulikiras le Mar 26 Nov - 18:00

C'est une idée intéressante mais certes il faudrait effectivement développer un peu

Et couvre toi bien, car dehors il fait froid (et ne va pas te débourser au bar)
avatar
Ulikiras

Messages : 1189
Date d'inscription : 22/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecritures Ludiques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum